Trouvailles et Altruisme

Comme vous le savez surement si vous avez lu cet article Luc et moi avons quitté la Floride. Nous avons passé quelques semaines à NYC et nous voilà donc installés à Montréal.

Comme souvent dans la vie, mais c’est ça qui la rend enrichissante, tout ne s’est pas passé comme prévu. Le permis de travail de Luc devait arriver 2/3 semaines après notre arrivée à Montréal. Donc nous avions le temps de voir un peu du pays avant le début de son travail, mais surtout trouver un appart et prendre les différents abonnements (électricité, internet …). Après ces 2/3 semaines, nous serions retournés à NYC récupérer nos meubles restés en arrière pour qu’ils ne nous encombrent pas dans un Airbnb.

Mais à la dernière minute le gouvernement canadien nous demande nos casiers judiciaires américains. Problème : le FBI mais 2/3 mois à les envoyer. Heureusement nous avions prévu un peu le coup et nous avons largement de quoi tenir plusieurs mois sans salaire. Mais c’est moins jouasse si on doit racheter tous les meubles de la maison.

Un peu dans la panade, on s’achète quand même un lit et de quoi faire à manger. Pour la tablée on prend des tabourets et on graille au comptoir de notre cuisine. Mais bon c’est pas non plus l’idéal. Alors que faire ?

On avait entendu parler (merci Marie) du grand déménagement qui se déroule le 1er juillet, et où les gens laissent sur le trottoir les meubles dont ils ne veulent plus. Qu’à cela ne tienne, nous mettons nos baskets et arpentons les rues pour trouver quelques beautés ^^.

Le premier soir, nous trouvons deux chaises en bois très basiques mais fonctionnelles et surtout propres et sans odeurs bizarres. On les prend donc.

Le deuxième soir, nous décidons d’aller plus loin et devinez quoi ? On tombe sur les trois petites chaises toutes mignonnes. C’est un peu loin mais mon cher et tendre en prend deux et moi la dernière. Au final ça va on gère le truc et on rentre. (oui, car on n’a pas de voiture et nos trouvailles sont dans le quartier, mais pas à deux rues de chez nous non plus).

Bon, vous allez me dire cinq chaises c’est mignon et plus pratique pour mettre des chaussures mais l’utilité est restreinte. Mais le troisième soir, après plus de trente minutes de marche on tombe sur une magnifique table avec rallonge, quasi neuve mais assez massive. On sait avec Luc qu’on n’aura pas mille occasions de trouver une table comme ça. Surtout que notre table s’est abimée durant notre road trip. On décide donc de la prendre. Problème, il y a quand même un pied énorme, la rallonge et le plateau. Au bout de cinq min de marche, je suis crevée et j’ai une crampe (oui le sport ce n’est pas pour moi). Arrivé à un carrefour, on voit un pick-up rouge se garer devant chez lui. Moi crevée je dis à Luc : « tu crois qu’on peut lui demander de nous ramener ». Luc pose alors le plateau et me répond « bah écoute demande lui, il a vu qu’on galère ».

Pourtant, je suis timide et je ne demande pas de l’aide pour deux sous, mais là j’en pouvais plus. Je m’approche donc, je tape au carreau : « bonsoir, je suis désolée, je ne demanderai jamais ça normalement, mais on est épuisé et vous avez un pick-up. Ca ne vous dérangerait pas de nous aider avec notre table, on habite à côté du métro et on est à pied ». Ok, je vous avoue que déjà j’en menais pas large et je m’attendais à un « NON » franc et direct surtout qu’il était 23h30 mais là il me regarde et me dit : « sans problème, je fais demi-tour ».

Je voudrais donc remercier Elias et son pick-up rouge pour sa gentillesse. On m’a souvent dit (et je le constate aussi de mon côté) que les Canadiens sont d’une gentillesse extraordinaire, mais à ce point-là, je ne pensais pas. Il n’a même pas hésité. Ce « simple » geste a fait ma semaine car c’est totalement désintéressé et ça nous a tellement aidés. Si vous saviez comment avec Luc ça nous a rendu heureux et ça me donne encore plus envie de donner en retour.

Et vous ? Vous êtes déjà tombé sur un « Elias » ?

Nos trouvailles

Publicités

8 réflexions sur “Trouvailles et Altruisme

  1. Très chouette ville Montréal et je n’en dit pas moins de votre table. C’est vrai j’entend souvent beaucoup de bien des Canadiens et la tu le confirme. C’est pas tous les jours qu’on tombe sur un Elias.

    Aimé par 1 personne

  2. Waouw bon courage ! Ravie que vous ayiez trouvé votre Elias !

    Je suis tombée sur « une » Elias aux Etats-Unis, on était un peu dans la même galère que vous nos deux 1eres semaines, sans voiture dans un État où l on ne fait RIEN sans moyen de locomotion, et avec un compte US qu on venait d ouvrir dont l argent déposé bloquait pour on ne sait quelle raison (Et bien sûr notre CB française plafonnée : genial pour acheter nos meubles n est-ce pas), bref ça a duré 2 semaines et ma nouvelle amie, Cindy, s est présentée à la banque avec moi, lorsqu’elle a dit qu’elle était Attorney in law… bigre le mot magique ! Tout a été débloqué alors qu on venait de nous dire que notre argent n était toujours pas disponible. Mon Elias nous a aussi sacrément aidé avec sa voiture pour faire des courses en attendant la notre (soleil, marche, petits enfants à porter avec les sacs de courses = grosse galère).

    Mon anti-Elias je l ai rencontré le lendemain de notre arrivée sur le sol US. Avant ma Cindy.

    On arrivait donc de France, manque de bol, notre dernière nuit en France, j avais dû me faire piquer au visage par un insecte style NAC, style scorpion ou grosse araignée, j avais des oedemes au visage, je devais me rendre aux urgences mais il fallait d abord remplir le frigo pour ma petite famille. Je ne voulais pas Mon mari gérer ça seul, courses + nos jumelles + marche.

    Nous voici donc partis faire 2km 1/2 en plein soleil qui tapait fort (fin juin) avec mes puces de pas tout à fait 5 ans à l époque, mon plus grand et mon mari , faire quelques courses.

    En quittant le Giant, je n’arrivais plus à avancer, nous décidons d appeler un Uber. Sauf que pas possible d appeler un Uber car il faut utiliser l appli du téléphone et nous ben… on n’a pas encore eu le temps de nous occuper de nos téléphones qui sont restés français ! DONC comme toi, je me décide à demander à un passant s il pouvait avoir la gentillesse de me prêter son tel pour appeler un taxi.
    Et bien moi je l ai eu ce fameux NON. Et ça faisait plus mal que la brûlure du soleil sur mes ordres au visage. Pourtant j etais avec mes puces, il voyait que j étais bien mal.

    Mon mari a finalement plus loin trouvé une boutique pour appeler un taxi.

    Cerise sur le gateau : tous les taxis étaient bloqués downtown car la veille de notre arrivée, les Cavs -équipe de basket de notre ville- venait de remporter le championnat de NBA.

    Impossible donc d avoir une voiture, pour cause de parade de présentation des nouveaux champions.

    Nous sommes rentrés à pieds, sacs de courses qui nous sciaient les bras et nos puces dans les bras.

    Mais je retiens plutôt la version Elias et toutes nos belles découvertes durant notre année US.

    J'aime

    1. Je suis sidérée par cette personne. Je comprend le terme de anti-Elias. Tu demandais juste un téléphone pas la voiture. Mais tu as raison il faut toujours voir le positif ^^ je le fais à longueur de temps. Et C’est super pour ta Cindy c’est cool quand on arrive a forger une amitié sur une rencontre fortuite 😀

      J'aime

  3. Au Canada des Elias tu en trouves souvent et encore plus l’hiver :-). Combien de fois des gens se sont arretes dans la rue pour me raccompagner chez moi en me voyant marcher dans la neige avec mes sacs de courses, bon je faisais certainement pitie mais quand meme.

    J'aime

    1. Oui ^^ et avec la rallonge on tiendra facile à 5 ^^ et malheureusement il est rapidement parti sans réclamer son reste mais dans les prochains jours on va faire le tour du quartier un peu tard pour essayé de trouver son pick-up ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s