Notre première manifestation américaine

Samedi dernier (1er avril) nous avons passé une matinée militante. Non promis ce n’est pas un poisson d’avril.

Nous avons participé à une manifestation pacifique ayant pour but la mise à la retraite de Lolita une orque captive depuis 47 ans. Dans le mémo que nous avons eu avant la manifestation, on nous a expliqué que Lolita a été capturée en plein mer quand elle était encore bébé, ramenée de force dans un parc où on lui a appris à faire des cabrioles. Elle vit actuellement dans un bassin trop petit pour elle et seul puisque son compagnon de bassin c’est « suicidé » il y a quelques années en s’échouant volontairement sur le rebord de la piscine et en se laissant mourir au soleil.

Plus pour voir comment ça se passe que par militantisme, le rendez-vous est pris pour 1Oh  au « Historic Virginia Key Beach Park ».

On se retrouve donc près d’un petit préau décoré pour l’occasion et noir de monde. Sur le côté comme toutes manifestations américaines (je pense) des stands installés où ils vendent des goodies comme des sacs vegans, des tee-shirts ou des bracelets. Après une petite heure d’attente où les différents organisateurs on fait des discours (en anglais et espagnol) sur la raison de l’intervention et au passage la description de leurs CV (voir de leur casier judiciaire), nous commençons enfin la marche. Pendant une petite demi-heure nous avons marché en scandant des sloggans  « she is not an entertainment» (elle n’est pas un divertissement), « free lolita » (libérez lolita). Pour arriver rapidement en face du Seaworld de Miami.

J’avoue que je n’ai pas bien compris la suite, car je pense être trop habituée au militantisme français, mais en fin de compte nous sommes restés sur le trottoir face de l’aquarium avec l’interdiction de mettre un pied dans le parking. Et nous avons crié nos slogans aux voitures qui passaient et certains hurlaient sur les gens venus à l’aquarium. Cette démonstration de pacifisme, et pour moi inutile, à durée 1h avant que nous partions (avant la fin).

Je parle d’inutilité ici car soyons franc j’ai l’habitude de voir des manifestations à la française avec pour principale souvenir le tas de fumier déposé devant le tribunal de Toulouse ou encore les carottes devant la préfecture, des manifestants qu’y n’hésitent pas à rentrer dans les bâtiments ou à faire des sitting si ils ne sont pas entendus.

En conclusion c’était une sympathique balade pour une jolie cause et surtout avec beaucoup de pancartes puisqu’ici chacun vient avec sa pancarte home-made (fait maison).

Publicités

2 réflexions sur “Notre première manifestation américaine

  1. Merci pour votre participation à ce genre d’événements, ça fait plaisir !
    On se donne rendez-vous dans une semaine pour remettre ça avec la journée mondiale Empty the tanks pour la libération de tous les cétacés captifs (et on pourra aller se baigner après en guise de récompense, vous en pensez quoi ?) 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s